+33 6 35 50 20 57
66, rue Saint Jacques - 13006 MARSEILLE

Déroulement d’une séance

Déroulement d'une séance

Chaque séance débute par une phase d’échange

Chaque séance débute par une phase d’échange, généralement plus longue lors d’une première séance afin de déterminer précisément votre objectif, de veiller à ce que vous vous sentiez pleinement en confiance avant de commencer la phase de travail. Il est d’ailleurs possible, en fonction de la problématique, que la première séance soit uniquement dédiée à cette phase d’échange.

En hypnothérapie

1- Déterminer les objectifs

Cette étape est utile pour mieux comprendre votre fonctionnement et pour déterminer un certain nombre d’éléments utiles pour la séance.​​ Cet échange va permettre de choisir la technique la plus adaptée et de la personnaliser. Cet entretien est donc essentiel et fait partie à part entière du travail en hypnose.

2- Entrer en État d’Hypnose

Concrètement, vous êtes invité à vous installer confortablement et à vous laisser guider en état modifié de conscience. Vous retrouverez un état connu comme quand vous êtes détendu après un massage ou au bord de la mer sur un transat.

L’hypnose devient alors un moyen de communiquer avec les parties plus inconscientes de votre esprit. Pour cela le praticien vous accompagne, principalement par la parole, afin que vous puissiez accéder à vos ressources et solutions internes.

En Hypnose Humaniste, l’induction hypnotique est plus longue, en ouverture, afin de vous amener vers davantage de Conscience pour aller vers l’origine ou la cause profonde de votre problématique.

3- Phase de travail

Selon la technique choisie, vous participerez plus ou moins activement à la séance. Il est alors possible de vous poser des questions ou de s’adresser directement à votre inconscient. Après cette phase de travail, le praticien vous guide pour retrouver votre état ordinaire de conscience, au fur et à mesure de l’intégration de ces nouveaux schémas psychologiques.

En Hypnose Humaniste, au lieu de demander à l’Inconscient de créer de nouvelles manières de réagir, comme on le fait en Hypnose Ericksonienne, il s’agit de soigner la blessure de manière symbolique et vous participez alors activement, tout au long de la séance. Il n’y aura pas de sortie de transe, vous resterez simplement dans cet état libéré auquel vous avez eu accès pendant la séance.

Un court débriefing clôturera la séance afin que vous puissiez communiquer vos impressions et questions relatives à la séance.

Lors des séances suivantes, un entretien de 10-15 minutes vous permet de faire le point sur les changements intervenus depuis la précédente. Les effets de l’hypnose se révèlent souvent dans les heures ou jours qui suivent la séance.

En Hypnose Humaniste ils sont immédiats et se poursuivent au fil du temps.

Comment se déroule une seance ?

Certaines fois, cette seule séance suffit, dans d’autres cas, il en faut plusieurs, mais il s’agit toujours d’une thérapie brève.

En EMDR /IMO

Comme toutes les psychothérapies, l'EMDR et l’IMO suivent un protocole bien déterminé et reposent sur un rapport de confiance et de sincérité entre le praticien et son client.

1- Premier entretien

  • identifier une problématique actuelle susceptible d’être traitée en EMDR, puis les souvenirs traumatiques à l’origine de ces difficultés ;
  • mettre en place des outils psychocorporels de stabilisation émotionnelle qui peuvent être utilisés en cours de séance ainsi qu’en pratique autonome entre les séances.

Une évaluation de l’intensité du stress est faite et servira de repère pour la progression de l’évacuation de l’impact.

2- Phase de travail

Le praticien aide la personne à reprendre contact avec l’expérience douloureuse en sécurité.
Tout en pensant à l’événement, le sujet est accompagné par le praticien dans plusieurs séries de mouvements des yeux. Ce protocole se fait jusqu’à ce que le client constate une diminution satisfaisante de son angoisse.

Une désensibilisation peut se faire en quelques séances, voire en une seule.

Le retraitement ne s’adresse pas seulement aux émotions mais aussi aux croyances négatives liées au traumatisme. L’objectif sera donc d’identifier et d’évaluer ces croyances limitatives et d’y substituer des croyances constructives. On modifie ainsi la perception de l’événement à la lumière des ressources mentales et émotives positives nouvellement acquises.

sed fringilla libero venenatis, ipsum mattis Curabitur dolor.